Le guide de votre bien-être à domicile

Déshumidificateur

Déshumidificateur d’air, présentation

gouttes

© Arena Creative - iStockphoto

A l’arrivée de l’hiver, avec d’importants changements de température, les déshumidificateurs d’air apparaissent dans les rayons de supermarché. Mais qu’est-ce donc vraiment qu’un déshumidificateur d’air ? Qui en a besoin ?
  1. Qu’est-ce qu’un déshumidificateur d’air ?
  2. Où installer un déshumidificateur d’air ?
  3. Déshumidificateurs d'air : restez raisonnables !

Qu’est-ce qu’un déshumidificateur d’air ?

Un déshumidificateur d’air, comme son nom l’indique, a pour fonction de réduire le taux d’humidité de l’air. On l’utilise généralement dans des endroits où l’on constate le développement de moisissures et où des personnes allergiques semblent réagir aux acariens ou aux moisissures. Le déshumidificateur est souvent utilisé dans les situations où la condensation s’accumule sur un mur ou sur les vitres d’un logement.

Où installer un déshumidificateur d’air ?

Généralement peu esthétique, le déshumidificateur d’air n’est pas un objet de décoration. On cherche plus souvent à le cacher dans un placard ou sous une table basse… cela n’empêche pas le bon fonctionnement des versions chimiques puisque l’air humide ira de lui-même vers l’absorbeur. On préfèrera toujours placer le dispositif déshumidificateur à proximité de la source humide pour ne pas laisser le temps à l’air chargé d’eau de se déployer dans toutes les pièces du logement. La pièce dont on traite l’air doit rester le plus étanche possible. Les plus petits modèles équipés de pastilles ou de sachets rechargeables conviendront parfaitement aux armoires et aux penderies pour éviter que les moisissures s’attaquent à votre garde-robe. Dans les séjours, des modèles un peu plus grands feront l’affaire. Par contre pour la cuisine ou la salle de bain, si vous le pouvez et si les problèmes d’humidité sont marqués, préférez la solution électrique.

Déshumidificateurs d'air : restez raisonnables !

Inutile aussi de vous équiper de plus de déshumidificateurs que vous n’en avez besoin. Par ailleurs, le déshumidificateur d’air ne remplace ni une bonne ventilation, ni un purificateur d’air. Si votre air est pollué utilisez un ioniseur ou des filtres à charbons actif. Retenez surtout que les gestes de base sont d’aérer quotidiennement pendant au moins un quart d’heure toutes les pièces de votre logement. Faites ainsi rentrer l’air pur de l’extérieur et laissez s’échapper l’air vicié. Votre logement est comme vous, il doit respirer pour se purifier. Bien sûr si vous vivez à proximité d’une source polluante de l’air telle qu’un boulevard très passant ou une usine, aérez mais surtout utilisez un purificateur d’air pour ne pas vous intoxiquer lentement. Attention également à ne pas avoir un air trop sec : cela peut entraîner des maux de tête, un assèchement de l’appareil respiratoire, et une asthénie prononcée (grande fatigue). L’air trop sec abime la peau et les cheveux. L’atmosphère se charge d’électricité statique. Faites particulièrement attention aux enfants en bas âge qui ne ressentent pas toujours la soif et aux personnes âgées qui oublient de s’hydrater régulièrement. Si naturellement votre air est trop sec, utilisez un humidificateur à vapeur froide ou à vapeur chaude.